Guide d’utilisation d’Antidote 10

Guide d’utilisation / Les réglages / Réglages linguistiques / Panneau Langage

Panneau Langage

Le correcteur traite sous deux angles différents les mots qui relèvent d’un niveau de langue particulier, ou encore qui peuvent être inconvenants ou offensants. Selon la nature du texte et votre degré de familiarité avec votre ou vos destinataires, un écart de langage constituera une véritable erreur ou sera au contraire le résultat d’un choix stylistique assumé. Pour cette raison, les détections de langage sont affichées dans le volet Langue pour d’éventuelles corrections et dans le volet Style (Vocabulaire) pour une simple vérification. Les réglages qui suivent se répercutent donc dans les deux volets.

Niveau de langue

Il se peut qu’un mot qui nous parait anodin appartienne à un niveau de langue particulier (soutenu, vieux ou vieilli, familier, très familier ou argotique). Le correcteur détecte tout cela et peut vous aider à éviter des écarts involontaires.

Vous avez ici le choix, pour chaque niveau de langue, entre trois niveaux de réglage :

  • Niveau minimal : le correcteur ne signale pas les expressions de ce niveau de langue.
  • Niveau moyen : le correcteur vous avise si l’expression appartient au niveau de langue donné dans tous ses sens (bedon est toujours familier) et se tait si un seul des sens de l’expression appartient au niveau de langue donné (gorille est familier seulement dans le sens de garde du corps).
  • Niveau maximal : le correcteur signale toutes les expressions dont au moins un des sens peut appartenir à ce niveau de langue.

À l’installation, les réglages de langage sont ajustés à une sensibilité moyenne (à l’exception des réglages de niveau de langue Soutenu et Vieux ou vieilli, qui sont ajustés au niveau minimal). Pour taire toutes les détections pouvant résulter de ces réglages sans avoir à réduire chacun à la sensibilité minimale, décochez la case générale de la zone (en haut à gauche).

Termes inconvenants

Les mots qui relèvent des domaines de la sexualité, de la violence ou de la scatologie ne sont pas forcément inconvenants. Certains appartiennent à un niveau de langue standard et sont justifiés par le propos du texte. D’autres, qui appartiennent à un niveau de langue familier ou très familier, ainsi que les expressions grossières ou blasphématoires, sont toutefois généralement à éviter.

Vous avez ici le choix, pour chaque catégorie de termes inconvenants, entre trois niveaux de réglage :

  • Niveau minimal : le correcteur ne signale pas ce type de termes inconvenants.
  • Niveau moyen : le correcteur vous avise si l’expression est inconvenante dans tous ses sens (ex. : bite est un terme sexuel toujours inconvenant) et se tait si un seul de ses sens est inconvenant (ex. : queue est un terme sexuel inconvenant pour pénis, mais non pour organe postérieur de certains animaux).
  • Niveau maximal : le correcteur signale toute expression dont au moins un des sens peut être inconvenant.

Termes offensants

Certains mots portent un jugement négatif, sarcastique ou méprisant envers les personnes qu’ils désignent. Leur emploi exige par conséquent la plus grande vigilance. Vous avez ici le choix, pour chaque catégorie de termes offensants, entre trois niveaux de réglage :

  • Niveau minimal : le correcteur ne signale pas ce type de termes offensants.
  • Niveau moyen : le correcteur vous avise si l’expression est offensante dans tous ses sens (ex. : flicard est toujours offensant pour désigner un policier) et se tait si un seul de ses sens est offensant (ex. : poulet est offensant pour désigner un policier, mais non pour désigner l’oiseau).
  • Niveau maximal : le correcteur signale toute expression dont au moins un des sens peut être offensant.