Guide d’utilisation d’Antidote 10

Guide d’utilisation / Le module anglais / Les réglages / Réglages linguistiques

Réglages linguistiques

Panneau Général

Signaler le pronom who lorsqu’il est utilisé à la place de whom

Si cette option est cochée, le correcteur préfère le pronom whom (The people whom I hate) à who (The people who I hate) en contextes relatifs et interrogatifs, ce qui est perçu dans l’usage comme étant soit soutenu, soit requis, soit recommandé.

  • À l’installation, ce réglage est activé.

Signaler les nombres en chiffres inférieurs à 10

Si cette option est cochée, le correcteur signale les nombres en chiffres inférieurs à 10. Ceux-ci doivent généralement être écrits en lettres s’il n’y a pas d’autre nombre en chiffres dans la phrase.

Signaler les prépositions en fin de phrase

Si cette option est cochée, le correcteur détecte par une alerte les prépositions placées en fin de phrase en anglais, à éviter selon certains dans des contextes soignés.

Corriger le possessif des noms propres singuliers se terminant par -s

Selon le choix sélectionné, le correcteur requiert soit la forme possessive Charles’s apartment (clitique possessif utilisant ’s) soit Charles’ apartment (clitique utilisant l’apostrophe seule) pour les noms propres singuliers terminés par une lettre s.

  • À l’installation, ce réglage est activé (forme ’s).

Corriger la forme du pluriel des sigles avec points

Selon le choix sélectionné, le correcteur requiert soit la forme pluriel M.D.’s, soit M.D.s ou les formes au choix pour les sigles avec points.

  • À l’installation, ce réglage demande la forme -’s.

Remplacer les contractions par leur forme longue

Si cette option est cochée, le correcteur révèle les contractions (ex. : won’t) et propose de les remplacer par leur forme longue (ex. : will not). Les contractions sont déconseillées par certains guides de style dans les contextes soignés.

Panneau Auteur

Langue maternelle

Antidote désire connaitre votre langue maternelle pour nuancer sa correction. Par exemple, si votre langue maternelle est le français, il s’efforce de reconnaitre des erreurs qu’un locuteur francophone serait plus susceptible de produire en anglais (ex. : give *an advice, he goes *at home, I suggest you *to read it).

  • Au premier lancement d’Antidote, une fenêtre de dialogue vous demande quelle est votre langue maternelle. La valeur de ce réglage est ajustée selon votre réponse.

Habileté en anglais écrit

L’utilisateur a le choix entre trois niveaux de réglage :

  • Niveau minimal (habileté jugée plutôt faible) : le correcteur applique ses corrections habituelles, et récupère certains types d’erreurs plus rares.
  • Niveau moyen (habileté jugée assez bonne) : le correcteur applique ses corrections habituelles.
  • Niveau maximal (habileté jugée très bonne) : le correcteur applique ses corrections habituelles, mais ne récupère pas certaines erreurs qu’un locuteur très habile en anglais n’est pas susceptible de produire.

Variété nationale

La langue anglaise, comme toutes les langues à large diffusion, est employée un peu différemment selon le lieu où elle est parlée. Antidote reconnait quatre variétés nationales, correspondant à des variantes dans l’usage (orthographique, typographique, etc.). Ce sont : l’anglais américain (qui, par exemple, préfère color à colour, kilometer à kilometre et organize à organise), l’anglais britannique (qui préfère colour, kilometre et organise), l’anglais britannique d’Oxford (colour, kilometre, mais organize) et l’anglais canadien (proche de l’anglais britannique d’Oxford sur le plan de l’orthographe, mais plus proche de l’anglais américain sur les plans du vocabulaire et de la norme typographique). Les suggestions du correcteur sont influencées par votre choix de variété nationale. Si l’option Corriger l’orthographe selon la variété choisie est activée, Antidote signale les graphies et les emplois qui ne correspondent pas à la variété nationale choisie.

Mots ou sens régionaux

Si cette case est cochée, les expressions régionales propres à une région linguistique sont signalées selon trois niveaux de réglages possibles : niveau minimal (aucun régionalisme signalé), niveau moyen (régionalisme signalé si son caractère « régional » s’applique à tous ses sens) et niveau maximal (tous les régionalismes sont signalés). Les régionalismes identifiés par Antidote sont ceux propres à l’anglais canadien (ex. : washroom au sens de « toilettes »), américain (ex. : restroom au sens de « toilettes »), britannique (ex. : lorry au sens de « camion transportant des marchandises ») et des autres régions anglophones comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande (ex. : ute au sens de « camion à chargement arrière »).

Panneau Langage

Niveau de langue et Termes offensants

Suivant vos réglages, le correcteur s’efforce d’identifier et d’évaluer les termes appartenant à un niveau de langue familier (ex. : belly pour « estomac »), argotique (homie pour « ami de sexe masculin »), soutenu (soil pour « salir ») et vieux ou vieilli (kin pour « famille »). Pour chacun de ces registres, trois réglages sont possibles : niveau minimal (aucun signalement), niveau moyen (une expression est signalée si le niveau de langue concerné s’applique à tous ses sens) et niveau maximal (signalement pour toutes les expressions pouvant appartenir au niveau de langue concerné).

Les termes jugés offensants ou fortement inconvenants sont aussi reconnus par le correcteur et évalués suivant vos réglages. Il peut s’agir d’expressions considérées comme diffamatoires ou taboues (midget pour « personne de petite taille »), injurieuses (slut pour « femme de mœurs légères »), vulgaires (piss pour « urine ») ou impolies (fatty pour « personne obèse »). Pour chacun de ces registres, les réglages possibles sont : niveau minimal (aucun signalement), niveau moyen (une expression est signalée si son caractère offensant s’applique à tous ses sens) et niveau maximal (signalement pour toutes les expressions pouvant être jugées offensantes).

Pour empêcher l’ensemble de ces détections, on décochera les cases Niveau de langue et Termes offensants.

Panneau Confusions

Faux amis français-anglais

Un faux ami désigne chacun des deux mots appartenant à des langues différentes et partageant une grande ressemblance (proximité de la graphie, de la prononciation, du contexte d’emploi, etc.), mais dont les sens dans chacune des langues sont différents, en totalité ou en partie. Par exemple, les mots librairie et library sont des faux amis français-anglais, car le mot anglais library désigne une bibliothèque et non une librairie ; ce mot se traduit en anglais par bookshop ou bookstore. Antidote reconnait plusieurs centaines de faux amis potentiels et les signale suivant votre niveau de réglage : niveau minimal (aucun signalement), niveau moyen (les faux amis les plus fréquents sont signalés) et niveau maximal (tous les faux amis sont signalés).

  • À l’installation, les réglages de cette section dépendent de votre langue maternelle et de votre habileté en anglais écrit.

Pléonasmes

Un pléonasme ou une redondance (redundancy) est une expression répétitive sur le plan du sens (ex. : added bonus, PIN number, etc.). Certaines sont unanimement critiquées, d’autres peuvent être considérées comme étant de moindre gravité (ex. : to blend ingredients together) ou comme représentant d’authentiques figures de style (ex. : the black nights). Les réglages offrent trois niveaux de correction : niveau minimal (aucun signalement), niveau moyen (les pléonasmes fortement critiqués sont signalés, mais non ceux de moindre gravité, ou susceptibles d’être employés poétiquement) et niveau maximal (tous les pléonasmes sont signalés).

  • À l’installation, les pléonasmes sont ajustés à une sensibilité moyenne.

Panneau Majuscules

Signaler les erreurs de casse dans les titres

Si cette case est cochée, les expressions reconnues comme étant des titres sont corrigées en ce qui a trait à leur usage des majuscules : tous les mots sauf les articles, conjonctions de coordination et prépositions de moins de quatre lettres prennent la majuscule.

  • À l’installation, ce réglage est activé.

Signaler les majuscules inhabituelles

Si cette case est cochée, le correcteur signale les majuscules qui semblent des erreurs (ex : I *Think therefore I am).

  • À l’installation, ce réglage est activé.

Deux-points

Les réglages vous proposent d’accepter, d’exiger ou de refuser les majuscules après le deux-points.

  • À l’installation, le correcteur accepte les majuscules après « : ».

Panneau Ponctuation

Virgules autour des éléments incidents usuels

Si cette case est cochée, Antidote entoure de virgules les éléments incidents usuels comme of course, first of all et generally speaking.

Virgule devant la conjonction liant deux propositions indépendantes

Si cette case est cochée, Antidote signale une virgule manquante devant une conjonction liant deux propositions indépendantes suffisamment longues (ex. : The site was opened during a major event in 1987, but it was closed the following year due to a lack of funding.).

Virgule devant la conjonction dans les coordinations de trois éléments ou plus

Ce réglage permet d’exiger (option toujours) ou d’empêcher (option jamais) la virgule devant une conjonction terminant une énumération, ou encore de tolérer les deux emplois (option au choix). On aura donc, par exemple, soit Apples, oranges, and pears soit Apples, oranges and pears.

Tolérer l’absence de virgule dans Hello Paul !

Si cette case est cochée, Antidote tolère l’absence de virgule entre une interjection (Hello, Hi, Hey, etc.) et un nom mis en apostrophe. Toutefois, la norme exige une virgule dans ce contexte.

Virgule après etc. et et al.

Si cette case est cochée, le correcteur requiert d’insérer dans la plupart des contextes une virgule après les abréviations latines etc. et et al. lorsque celles-ci ne terminent pas la phrase.

Virgule après i.e. et e.g.

Ce réglage permet d’exiger (option toujours) ou d’empêcher (option jamais) la virgule après i.e. et e.g., ou encore de tolérer les deux emplois (option au choix). Ce réglage s’ajuste au démarrage selon la variété nationale sélectionnée (panneau Auteur) : la norme nord-américaine exige la virgule contrairement à la norme britannique.

Points après les initiales de prénoms

Ce réglage permet d’exiger (option toujours) ou d’empêcher (option jamais) le point après l’initiale d’un prénom, ou encore de tolérer les deux emplois (option au choix). Par défaut, ce réglage exigera le point.

Corriger la position du point ou de la virgule par rapport au guillemet fermant

L’activation de cette option corrige la position du point ou de la virgule qui n’appartiennent pas à la citation par rapport au guillemet fermant. On peut choisir de placer le point ou la virgule après le guillemet fermant (ce qui correspond généralement à la norme britannique) ou avant le guillemet fermant (ce qui correspond à la norme américaine et canadienne).